Conditions d’admission

Les cours U.C.S.H.E. sont dispensés :

  • Aux personnes déjà diplômées d’Etat (médecins, chirurgiens-dentistes, pharmaciens, vétérinaires, biologistes, masseurs-kinésithérapeutes, sages-femmes, infirmiers, orthophonistes, psychothérapeutes, psychologues, psycho-pathologistes, psychomotriciens, sociologues…)
  • Aux personnes n’ayant aucun diplôme ou qui sont diplômées d’Etat mais pas dans le domaine de la santé, voulant s’investir dans une profession nouvelle, telle que naturopathe, psychothérapeute, para-pharmacien, bio-nutritionniste, professeur de culture physique de santé et de yoga, etc., ou aux personnes désireuses simplement de veiller à leur santé et à celle de leur famille (en tant qu’auditeur libre).

(Le futur étudiant doit posséder soit le baccalauréat, soit un diplôme jugé équivalent par l’U.C.S.H.E. ou avoir présenté un dossier de compétence professionnelle jugé acceptable par l’U.C.S.H.E. ou avoir subi avec succès l’examen écrit du cours préparatoire dispensé par l’U.C.S.H.E., obtenant ainsi un certificat d’admission, ceci pour celles et ceux qui ne possèdent pas le baccalauréat ou un autre diplôme équivalent).

Ÿ     Aux personnes ayant déjà une formation en Naturopathie (venant d’une autre école) et désireuses d’obtenir le Diplôme de Formation Supérieure en Naturopathie, niveau Doctorat, en faisant deux, trois années d’étude supplémentaires dans notre Faculté, ainsi que le stage patho-clinique d’une semaine.

 

Organisation des cours théoriques et stages pratiques

Cours théoriques

Après son inscription, l’étudiant reçoit des livres, des polycopiés ainsi que des supports audios et/ou visuels qu’il doit étudier et /ou écouter.

Lorsqu’il a achevé tous les devoirs relatifs à une discipline, il doit les adresser (au siège social de l’U.C.S.H. E), pour correction, par des Professeurs. Il fait cela chaque année, pour chaque discipline. Après succès à toutes les disciplines (cours) étudiées, l’étudiant doit effectuer le stage pratique, qui complète et clôture les études théoriques des disciplines concernées.

Stages pratiques (2 x 36 heures)

Ils sont dispensés à Anglet (France) et sont répartis à la fin des 2 premières années d’étude, puis à la fin des 4 ans.

Organisation générale et examens

Formation d’enseignement Supérieur, en 5 étapes…

Chaque année est une étape vers le diplôme de Naturopathe, niveau Doctorat.
Il est nécessaire de valider les quatre années de formation.
Une année = 1250 heures
Travail personnel : 14 h / semaine (estimatifs)
Stages pratiques et patho-clinique : 2 semaines = 36 heures x 2 (S’effectue en deux temps).

Comment l’étudiant effectue un examen oral ?

Par une anamnèse.
Par une psycho-analyse.
Par L’examen des analyses sanguines.
Un diagnostic sur la maladie physique et sur les troubles mentaux.

Comment l’étudiant effectue un examen écrit ?

Par des questions similaires ou analogues, concernant les disciplines qui ont été enseignées pendant son cursus de quatre années.

Comment s’effectue un examen clinique pour le niveau Doctorat ?

On met l’étudiant en présence de 2 malades, et c’est à lui de faire une anamnèse, une psycho-analyse, et un bilan de santé.
C’est à lui d’examiner les analyses de sang et de faire un diagnostic.
Ensuite, Il établit une méthode de santé organique et mentale.
Il doit obtenir une note de 16/20 au minimum.
Au-dessous de 16, il est recalé, et doit repasser ses examens 6 mois plus tard.
Après avoir obtenu la note de 16 minimum sur 20, il soutient sa Thèse.
Après avoir soutenu sa Thèse de doctorat, notre établissement d’Enseignement Supérieur lui délivre le diplôme de Formation Supérieure en Naturopathie, niveau Doctorat.

Examens et bilan des acquis : avant l’examen pratique, l’étudiant doit répondre à un QCM de 100 questions concernant toutes les études effectuées en 4 ans. Lorsque l’étudiant a obtenu la moyenne de 12/20 c’est-à-dire, qu’il a répondu correctement 60 questions sur 100, il peut à ce moment-là effectuer son stage pratique.  Après le stage pratique et patho-clinique de Naturopathie, il subit l’examen final à savoir :

  • 1 examen oral et 1 examen écrit.
  • 2 examens pratiques cliniques.

La soutenance de sa Thèse de Doctorat qu’il a commencé à rédiger dès la fin de la deuxième année d’études théoriques